Les différents façons d'utiliser le solaire

Panneau Solaire:

Le panneau solaire ou générateur photovoltaïque permet de produire de l'électricité à partir de la lumière. Il est formé de cellules photovoltaïques en série et produit un courant continu.

Il faut donc un onduleur pour le transformé en courant alternatif utilisable sur le réseau domestique.

Pour un usage domestique on utilise des batteries d'accumulateurs qui serviront de réserve en cas de faible luminosité ou la nuit et se rechargeront la journée.

On utilise du silicium pour fabriquer les panneaux solaires. Trois types de silicium peuvent être utilisé :

  • - Le silicium monocristallin qui est cher mais à un rendement élevé.- Le silicium amorphe moins cher et moins performant
    • - Le silicium polycristallin qui offre un bon compromis prix / rendement

Les panneaux solaires sont robustes car il n’y a pas de pièces en mouvement et la durée de vie est au minimum de 20 ans. 

Cette technologie est fiable et il n’y a aucune inquiétude sur la durée de vie des panneaux solaires.

En pratique, il y a de nombreuse application au panneau photovoltaïque. Fourniture de courant dans un endroit isolé, alimentation de parcmètre,… Une utilisation a domicile permet de faire de grande économie et même de se faire racheter son électricité. Les panneaux solaire seront soit posé directement au sol ou soit intégré a votre toiture. Les panneaux posés à même le sol sont de plus en plus rare car EDF rachète le courant plus cher quand les panneaux solaire sont posé sur le toit. ( 0.55 € /Kwh au lieu de 0.30 €).

L’orientation optimale est plein sud mais cela dépend de l’orientation de votre maison. Pour l’inclinaison la meilleure plage est entre 30° et 40° avec l’horizontale mais une inclinaison égale à la latitude du lieu peut être un bon compromis.

Dans tous les cas n’hésiter pas à faire appel a une société spécialisée. Il pourront calculer le potentielle solaire de votre maison et vous proposer la meilleure solution possible.

Entretien:

Les cellules photovoltaiques sont très robustes et on une grande fiabilité. Les fabricants garantissent les panneaux jusqu’a 20 ans et la durée de vie probable est de 30 ans.

Il y a donc très peu d’entretien à réaliser. Néanmoins il est conseillé de :

  • Procéder au changement de batteries en moyenne tous les 5 ans. Nettoyer périodiquement les panneaux solaires. La saleté faisant diminuer le rendement. Evitez l’accumulation de neige .Le changement des batteries tous les 5 ans était assez onéreux mais des progrès techniques on été réalisé. On peut espérer qu’à l’avenir le prix des batteries continue à diminuer.

Les modèles

Il existe 3 types de cellules photovoltaique . Le rendement des panneaux solaire dépend du type de silicium utilisé pour la fabrication :

Les cellules monocristallines :

Elles sont fabriqué a partir d’un unique cristaux de silicium très pure. Il faut que celui-ci soit de grande taille.

Cette technique permet d’obtenir des panneaux solaires ayant un très bon rendement compris entre 13 et 16 %. L’inconvénient est que le silicium monocristallin est difficile à fabriquer et ces modèles de panneaux solaires sont les plus chers.

Les cellules au silicium polycristallin

Pour ce type de capteur solaire le silicium cristallisé de manière a formé de très nombreux cristaux . Si on regarde un tel panneau on voit les différents cristaux et la cellule a une couleur bleu non uniforme. Le rendements est plus faible (environ 12%) mais le coût de fabrication est nettement moins élevé que pour les cellules monocristallines.

Les cellules au silicium amorphes

Leur coût de production est généralement faible et on retrouve ce type de cellule dans les produits de grande consommation ou nomade (chargeur solaire, calculatrice,…).

De plus la souplesse d’utilisation de ce matériaux permet de le poser sur un support souple (vêtement,…).

Cependant le rendement de ce type de cellule est faible (entre 8% et 10% pour les meilleurs produits).

Chauffe eau solaire:

Il s’agit d’un dispositif de production d’eau chaude pour un usage sanitaire. Cela permet de couvrir partiellement ou en totalité vos besoins en eau chaude. En dehors du cout d’installation votre eau chaude solaire ne vous coutera quasiment rien. 

Le principe du chauffe eau solaire (encore appelé solaire thermique) consiste à chauffé de l’eau circulant dans un tuyau. Ceci est similaire au tuyau de jardinage laissé en plein soleil avec de l’eau dedans. Celle-ci sera alors très chaude.

En pratique un chauffe eau solaire est composé d’un chassis isolé thermiquement. Celui-ci est recouvert d’une plaque de verre pour mieux absorber la chaleur.

L’intérieur est constitué d’un absorbeur composé de tuyau métallique noir dans lequel circule un liquide caloporteur.

 

Ensuite quand le liquide chauffe, celui-ci est dirigé vers un ballon de stockage d’eau chaude sanitaire. C’est à ce moment que le liquide caloporteur transmet sa chaleur et chauffe votre eau. Puis le liquide caloporteur retourne vers l’absorbeur de chaleur pour que le cycle continu. Enfin pour pallier l’absence de soleil, il y a très souvent un petit dispositif d’appoint pour chauffer votre eau (soit électrique soit au gaz)

Installation et pose:

Comme pour tous système à énergie solaire la meilleure orientation est plein sud car l’ensoleillement sera maximum. Cependant les chauffes eau solaire peuvent être orienté vers le sud-est ou le sud-ouest, sans que leur rendement chute de façon significative. 

En général la pose s’effectue sur le toit mais il est aussi possible de les positionner sur une façade, sur le sol ou une terrasse. Le toit est privilégié car il y a moins de risque d’endommager l’absorbeur solaire accidentellement.

 

L’inclinaison est généralement de 45° par rapport à l'horizontale. Cependant cette inclinaison peut varier entre 30° et 60° sans qu’il y est de difference notable sur les performances.

Vous pourrez donc vous préoccupez de l’aspect esthétique et ajuster l’inclinaison en fonction de ce critère.

 

Choisissez un professionnel agrée pour l’installation, celui-ci sera à même de vous conseiller sur la taille, le modèle et l’emplacement de votre installation. 

En effet il calculera la taille de l’absorbeur solaire en fonction de la quantité d’eau chaude désiré (ie : la taille de la famille) et de votre région. Les régions moins ensoleillées nécessitent des chauffes eau solaire plus grand.

Certain société peuvent également vous aidez dans le financement de votre installation.

Entretien:

Les cellules photovoltaiques sont très robustes et on une grande fiabilité. Les fabricants garantissent les panneaux jusqu’a 20 ans et la durée de vie probable est de 30 ans.

Il y a donc très peu d’entretien à réaliser. Néanmoins il est conseillé de :

  • -Procéder au changement de batteries en moyenne tous les 5 ans
  • -Nettoyer périodiquement les panneaux solaires. La saleté faisant diminuer le rendement
  • -Evitez l’accumulation de neige.
  • -Le changement des batteries tous les 5 ans était assez onéreux mais des progrès techniques on été réalisé. On peut espérer qu’à l’avenir le prix des batteries continue à diminuer.

Les modèls:

Il existe plusieurs type de chauffe eau solaire. Voici une description des principaux modèle de chauffe eau solaire :

Il s’agit du chauffe eau solaire le plus simple et le moins coûteux. L’inconvénient est que le ballon est placé à l’extérieur et qu’il se refroidit donc plus rapidement. Ce type de chauffe eau solaire est préconiser pour préchauffer l'eau qui alimente un équipement déjà existant.

Ce chauffe eau est plutôt compact et s’adapte très bien à la pose sur supports inclinés, sur une toiture peu incliné ou une terrasse. Par contre il est plus difficile à adapter sur un toit en pente.

Le chauffe-eau solaire à éléments séparés

Il s’agit d’un système ou le ballon est séparé du capteur solaire. Le ballon est placé a l’intérieur de l’habitation. Il y a également un système d'appoint pour compléter les besoins en eau chaude sanitaire quand l’ensoleillement est faible. Ce type de chauffe eau solaire permet de fournir une grande partie de votre eau chaude mais il est plus coûteux que le système monobloc.

Le chauffe eau à circulation forcée

Il s’agit du modèle le plus courant. En fait une pompe électrique fait circuler le liquide caloporteur dans le capteur solaire.

Cette pompe doit fonctionner la journée quand il y a du soleil et s’arreter la nuit.

Le chauffe eau a thermosiphon

Avec ce système la circulation du fluide caloporteur s’effectue automatiquement avec la différence de chaleur du liquide. Le thermosiphon ne peut donc fonctionner que si le ballon est placé plus haut que le capteur solaire. Ce système est délicat à régler mais il n’y a plus de

Pompe pour le fluide caloporteur ce qui fait un risque de panne en moins.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.